femme enceinte sport

J’ai accouché il y a 3 mois, quand puis je reprendre mes sports ?

Cela dépend de plusieurs éléments :

  • s’il y a des signes de faiblesse musculaire (pesanteurs, fuites urinaires…)
  • de la nature des sports que vous voulez reprendre et à quel rythme
  • si vous allaitez et si vous avez de nouveau vos règles

Les faiblesses musculaires concernent surtout le périnée, assez malmené par la grossesse et l’accouchement. Les signes sont des fuites urinaires (surtout d’effort – toux, éternuements, sauts…), des pesanteurs pelviennes, des difficultés à retenir des gaz ou des selles.

Le choix des sports est important : on considère que 3 mois après un accouchement, c’est encore très tôt.

Il vous faudra éviter dans un premier temps les sports d’impact au sol (course, tennis, sauts…), ceux qui augmentent la pression dans le ventre (abdominaux, tractions de charges, port de poids…). Vous aurez bénéfice à choisir les sports dits « portés », de détente et d’étirements : natation (- sans instruments : palmes, frites, haltères d’eau-), toutes les sortes de vélo, Pilates, stretching. Outre l’intérêt qu’il y a à bouger le plus tôt possible, ces sports ont l’avantage de retrouver votre posture, votre respiration, votre souplesse.

Puis vous ajouterez progressivement d’autres activités et un temps de sport plus prolongé.

Le niveau de votre réimprégnation hormonale est aussi important. Si vous allaitez, en principe, l’imprégnation en oestrogènes ne se produira pas avant l’arrêt de l’allaitement. Les oestrogènes nourrissent tous les tissus pelviens. Vous êtes en carence oestrogénique tant que vous n’aurez pas votre retour de couches, c’est à dire retrouvé vos règles. Si vous allaitez, le cycle reprendra vers 2 mois après l’allaitement, sinon, six semaines à deux mois après l’accouchement.

Il ne faut donc pas surmener votre périnée tant qu’il n’est pas « nourri ». Suivez les conseils ci dessus, n’ajoutez pas plus de contraintes à votre périnée que celles de la grossesse et de l’allaitement.

Pensez à deux choses :

  • le fait de n’avoir aucun signe ne prouve pas que vos muscles périnéaux sont corrects
  • si vous allaitez, d’une part les sports d’impact feront souffrir vos seins et d’autre part, profitez bien de votre allaitement, dans une vie ça n’arrive pas tellement souvent !

Donnez votre avis